Lettre de la petite fille d’Emilio Zapata au Congrès de la Libre Pensée des Amériques

mercredi 5 décembre 2012
par  federation nationale
popularité : 50%

Cuautla le 5 novembre 2012

Chers amis,

C’est un honneur et un privilège de m’adresser à vous par ce message. L’idéal aurait été de vous l’exprimer personnellement et je suis désolée de n’avoir pu le faire. Je me réjouis de savoir qu’il existe des espaces enrichissants où les latino-américains et généralement les êtres humains peuvent exprimer leur liberté de penser.

Mexico est rempli de héros connus et inconnus qui ont fait son histoire. C’est le cas de Benito Juarez Garcia connu également comme « l’homme le plus méritant des Amériques »,, et célèbre pour sa phrase : « Entre les individus et entre les nations la paix réside dans le respecte du droit des autres ». Il vécut un pan de l’histoire plus qu’important puisqu’il prit part à la consolidation de la nation mexicaine comme République. L’héritage le plus important que nous a laissé Benito Juarez ce sont les Lois de la Réforme qui ont été inscrites dans la Constitution Mexicaine de 1857 et qui avaient pour objet de séparer l’église de l’Etat. Dorénavant l’Eglise ne devrait plus s’occuper des affaires de l’Etat.

Dans notre groupe de libres penseurs libéraux nous avons également Ignacio Ramirez « El Nigromante » qui est considéré comme un des plus importants artisans de l’Etat laïque mexicain. El Nigromante participa également à l’élaboration des Lois de la Réforme car il était l’un des libéraux les plus purs. Il assuma la responsabilité de la sécularisation des religieuses ; il réforma la loin des hypothèques ; il rendit effective l’indépendance de l’Etat vis-à-vis de l’église.

Et bien entendu, je ne manquerai pas de mentionner la personne qui a marqué non seulement mon existence, mais également celle de ma famille toute entière, mon grand père le Général de Division Emiliano Zapata Salazar, personnalité mexicaine qui, dans sa lutte armée pour rendre la terre aux paysans, donna à la guerre fratricide de 1910, un sens social et libéral, car il défendit avec son sang les droits des indigènes. « La terre reviendra dans les mains de celui qui la travaille, terre ; liberté, justice et loi. » Paroles simples, mais qui, ensemble, définissent l’essence du peuple mexicain.

Je remercie mon ami Jacques Lafouge et sa charmante épouse Adriana Salazar, ainsi qu’Antonio Vergara Lira pour cet espace d’expression qu’ils m’ont offert ainsi que de la possibilité de m’adresser à vous.

Je souhaite le succès de ce Congrès et je vous exhorte surtout à continuer à lutter pour la Liberté et la Libre Pensée.

Je vous salue affectueusement.

LINA MARTHA MANRIQUE ZAPATA
Petite fille du Général Emiliano Zapata Salazar


Agenda

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

RETROUVEZ LA LIBRE PENSEE SUR TWITTER