La Libre Pensée sur France Culture - septembre 2012

Retour de congrès
lundi 24 septembre 2012
par  libre pensee2
popularité : 59%

Retour de congrès

Quelques jours après notre congrès national annuel à Sainte-Tulle dans les Alpes de Haute Provence, nous allons faire une présentation des travaux, conclusions et souvenirs de l’événement.
Donc pas de thème générique mais un échange direct en vue de rendre compte en quelque sorte de notre congrès de manière publique.

Et d’abord les participants d’aujourd’hui.

Je suis le Président de la Fédération Nationale, Marc Blondel, réélu il y a quelques jours et, traditionnellement, je m’adresse aux auditeurs après le congrès et je suis accompagné de David GOZLAN nouveau secrétaire général, fonction à laquelle il succède à Christian EYSCHEN qui lui, est devenu vice-président.
David GOZLAN que vous avez déjà entendu, notamment lors de nos consultations des organisations syndicales de l’enseignement, lui-même enseignant et pédagogue fervent partisan de la laïcité et de l’école publique.

Quelques considérations maintenant concernant notre congrès.

Cette émission a lieu après la reprise scolaire. Au-delà des problèmes inhérents à cette reprise, on peut déjà s’inquiéter des conditions, malgré les annonces gouvernementales de recrutement, et on peut s’étonner que dans la situation sociale présente le recrutement soit tari. On manque de candidats à la profession d’enseignant. Faut-il que les politiques suivies aient été mortifères pour qu’avec le nombre de diplômés qui sont au chômage on ne trouve pas de quoi satisfaire les besoins officiels ? Inférieurs d’ailleurs aux besoins réels.

C’est dans ces conditions que la Fédération Nationale de la Libre Pensée a lancé une campagne de signature pour l’abrogation de la loi Debré. Celle-ci a recueilli plus de 3500 signatures, il faut continuer.

Mais, le congrès après des discussions et analyses sérieuses, a mis au point une lettre publique au Président de la République. C’est à dessein que nous entendons le saisir dès le début de son quinquennat. De ses options dépendrons la reconquête de la laïcité et du principe de séparation des Eglises et de l’Etat.

David Gozlan va vous présenter ce texte :

D.G. : Merci Marc. Ce texte que nous avons adopté à l’unanimité au congrès, cette lettre au Président de la République commence ainsi :

« Monsieur le Président de la République,
Vous êtes garant de la laïcité de l’Etat et de l’Ecole. Il vous appartient donc de restaurer dans sa plénitude la loi du 9 décembre 1905 en abrogeant toutes les dispositions législatives et réglementaires anti-laïques ... »

Il nous a semblé en effet important d’interpeler le chef de l’Etat sur ces questions parce que cette loi de 1905 a subi bien des outrages de manière directe ou indirecte et toute cette œuvre, celle de nos anciens aussi bien issus de la Libre Pensée, que les républicains, les démocrates et tous les hommes qui recherchent la raison, a été quelque peu écornée.

Dans cette lettre on propose tous simplement au Président de la République, pour restaurer dans sa plénitude la loi de 1905, d’ouvrir une discussion avec la Libre Pensée, de nous recevoir, afin d’abroger le Concordat de 1801 et les décrets Mandel de 1939, afin qu’il y ait déclaration obligatoire et taxation des dons manuels aux cultes, afin qu’il y ait une suppression de l’abattement fiscal de 66 % sur les aides consenties aux cultes au titre du mécénat etc.
Comme l’a rappelé Marc Blondel il s’agit pour nous et avant tous de discuter sur l’abrogation de la loi Debré. La loi du 31 décembre 1959 dite « loi Debré » constitue une brèche béante dans la laïcité de l’Ecole et par ricochet de l’Etat dans son ensemble. C’est pourquoi la Fédération nationale de la Libre Pensée, seule, c’est adressée au Président de la République.

M.B. : Bien entendu la transmission de cette lettre a été accompagnée d’une demande d’entretien et nous vous informerons publiquement de la suite qui y sera donnée.

Dans l’immédiat, permettez-moi une suggestion : il faut lire l’ouvrage publié par un collectif de militants enseignants de la libre pensée « La revanche du parti noir ». Bientôt également un ouvrage intitulé « La libre pensée contre la loi Debré », qui rappelle les conditions d’adoption de celle-ci, qui laisse la porte ouverte à la concurrence scolaire et le soutien financier à l’enseignement en France. Ces ouvrages sont disponibles à la librairie de la Libre Pensée.

Comme je le précisais, le congrès fut riche en discussions, analyses et en conclusions, et pas simplement sur la laïcité de l’enseignement. Nous avons ainsi traités et pris des résolutions sur différents sujets que David va vous préciser.

David : Fidèles à notre tradition nous avons parlé de plusieurs sujets en toute liberté et en toute fraternité. Les éléments qui nous ont semblé importants à mettre en exergue sont : les résultats de nos combats juridiques qui sont la démonstration que sur le plan légal la Libre Pensée avait raison de défendre la loi de 1905 qui se trouvait attaquer dans son caractère.

Les autres éléments se sont notamment :
-  la demande d’abrogation de la circulaire Guéant sur la question des hôpitaux qui met à mal la place des agents dans les hôpitaux puisqu’il y a abandon d’une certaine neutralité pour ces dits agents.
-  Le droit à des cérémonies d’obsèques civiles dans un lieu décent.
-  Tous les rassemblements et colloques mis en place tout au long de l’année. Un colloque a dimension européenne, intitulé « Vatican I, Vatican II, Vatican III, c’est toujours le Vatican ! » aura lieu à Metz en Novembre.

Sur la question internationale : les actes du colloque de Beyrouth seront publiés ; d’autres initiatives auront lieu à travers le monde car les porte-parole de l’AILP se sont engagés sur la base d’un manifeste international et le congrès de Mar del Plata aura certainement des échos.
En Uruguay une Libre Pensée s’est créée sur la base du congrès d’Oslo. Pourquoi pas une Libre Pensée en Argentine à l’issue du congrès de Mar del Plata ?

Marc : Il ne s’agit pas de se substituer à ces pays. Que nous venions et que nous les éveillons c’est une chose mais c’est à eux de prendre les initiatives.
Nous souhaitons mettre debout une structure internationale qui vive par sa propre expression.

La semaine prochaine je serais à Courtine où nous ferons une manifestation pour les fusillés pour l’exemple et où nous rendrons publique quelque chose que l’histoire française a tendance à oublier, à savoir qu’il y avait 45 000 « militaires » (paysans et ouvriers) russes en 1916-1917 en France qui se sont battus pour nous et qui se sont rebellés au moment de la Révolution d’Octobre et que l’on considère maintenant comme quasiment des déserteurs.
Dans le cadre de notre activité pour les fusillés pour l’exemple et contre la guerre, nous allons préciser les choses.
Nous ne pouvons pas terminer le compte rendu de notre congrès sans faire le point sur l’initiative prise il y a plus d’un an à Oslo et l’Association Internationale de la Libre Pensée.
Après le colloque de Beyrouth qui permet d’espérer l’éveil d’un regroupement de libres penseurs au Liban, nous tiendrons de manière plus structurée encore, un congrès des Amériques qui regroupera des associations laïques des Amériques. Celui-ci aura lieu en novembre à Mar del Plata en Argentine.
David je te demande d’en faire une très brève présentation.

David : Notre action internationale à pris de l’ampleur depuis un an. Nous avons créé l’AILP et ses 6 porte-parole sont représentatifs à la fois de ce qui a été créé et des organisations les plus importantes et influentes d’athées et libres penseurs dans le monde. Ils ont de manière régulière rédigé des communiqués et pris des positions dont l’une des dernières et celle pour la défense des « Pussy Riots ». L’AILP a été la première, en tant qu’association à prendre position pour leur défense. Il est bien évident que la défense de la liberté de conscience c’est notre place.
Le congrès de Mar del Plata verra des représentants de tout le continent américain : Canada, Etats-Unis, des pays d’Amérique Latine et nous verrons si l’Amérique centrale et les caraïbes seront représentés.
Un site est en place tenu par nos camarades argentins.

Marc : Cette émission se termine. Nous aurons une émission particulière pour présenter un manifeste de la Libre Pensée pour la Science qui a demandé un énorme travail. Nous vous ferons également le compte rendu de Mar del Plata.

David : Puisqu’il nous reste un petit peu de temps j’en profite pour annoncer l’organisation de banquets « de la fin du monde » autour du 9 décembre.

Marc : Nous nous reverrons donc après la fin du monde !!



Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

RETROUVEZ LA LIBRE PENSEE SUR TWITTER