La Fédération Nationale de la Libre Pensée fait part de son soutien aux étudiants et jeunes du Québec.

vendredi 1er juin 2012
par  federation nationale
popularité : 74%

Depuis le 18 mai dernier, la loi 78 voient leurs droits à manifester ou à circuler librement bafoués. En effet, est soumis à une forte amende, tout individu ou groupement se retrouvant sur la voie publique à plus de 50 et n’ayant pas averti les autorités de police. Les manifestations se trouvent ainsi encadrées par l’autorisation du gouvernement provincial du Québec. Cette loi spéciale est une grave atteinte aux libertés fondamentales : à la liberté de manifester, à celle de s’associer, à celle de s’exprimer.

Pourquoi une telle loi ?

Depuis plus de quinze semaines, les étudiants refusent l’augmentation des droits scolaires (254 dollars par an sur 7 ans) ainsi que l’aggravation du système de prêts endettant les familles. Ces revendications légitimes s’accompagnent d’un refus de voir les entreprises privées gangréner les universités en détournant notamment des fonds publics. Les fonds publics ne doivent-ils pas être destinés qu’aux seules écoles publiques ? De fait, c’est le droit à l’instruction que défendent les étudiants. Pour la fédération nationale de la Libre Pensée française, ils ont raison de défendre ainsi les moyens de leur propre émancipation. En somme, le gouvernement provincial Libéral de Jean Charest demande aux citoyens de renoncer à leur liberté or comme l’exprime Jean-Jacques Rousseau : "Renoncer à sa liberté c’est renoncer à sa qualité d’homme, aux droits de l’humanité, même à ses devoirs."

Nul ne peut l’accepter.

Ici comme ailleurs, hier, aujourd’hui comme demain, la liberté de conscience entraîne l’Homme à se libérer de ses chaînes. La loi 78 est une loi liberticide, un maillon de cette chaîne d’oppression, elle doit donc être abrogée. Le plan d’augmentation des frais universitaires doit être retiré.

Citoyens, étudiants, travailleurs du Québec et du Canada, l’Association Internationale de la Libre Pensée (AILP), fondée à Oslo en aout 2011, prépare pour les prochains mois un « Congrès des Amériques » , de l’Alaska à la Terre de Feu. C’est dans ce cadre que vous recevez ici le soutien fraternel des partisans résolus de la liberté de conscience en France et de leur organisation la Fédération nationale de la Libre Pensée, membre de l’AILP.

Paris, Le 31/05/2012


Agenda

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

RETROUVEZ LA LIBRE PENSEE SUR TWITTER


Brèves

17 mars 2014 - EN HOMMAGE A MARC BLONDEL

Madame, Monsieur,
Chers amis, chers camarades,
Mes Sœurs et mes Frères,
La Fédération nationale (...)

23 avril 2012 - ABROGATION DE LA LOI DEBRE
sur "petition publique"

vous pouvez également signer la pétition pour l’abrogation de la loi Debré sur lesite de Pétition (...)

6 août 2011 - Le professeur Suisse licencié pour avoir voulu décrocher un crucifix est réintégré

Dans une brève parue le 28 janvier dernier, la Fédération Nationale informait avec indignation, (...)

28 janvier 2011 - Valais (Suisse) : Un prof licencié pour avoir décroché un crucifix

Un article très récent du "Matin" (le principal quotidien suisse francophone) rapporte qu’ "Un (...)

16 octobre 2010 - COMMUNIQUE

"Je suis jeune, tendez moi la main", Arthur Rimbaud
La Libre Pensée, plus vieille (...)