Pour que soit redonné aux « Fusillés pour l’exemple » de la Guerre de 14-18 « l’honneur qui leur a été volé » !

lundi 6 décembre 2010
par  federation nationale
popularité : 95%

La Fédération Nationale de la Libre Pensée enregistre avec une grands satisfaction qu’un nouveau Conseil général, celui de la Loire, lors de sa session du 29 octobre 2010, ait adopté un vœu solennel déclarant entre autres que « nombre de soldats attendent encore que leur soit redonné leur honneur volé »

C’est le neuvième conseil général qui prend ainsi position après huit autres : Allier, Aisne, Ardèche, Corrèze, Doubs, Haute-Saône, Oise, Somme.

A quand la réhabilitation de tous les Fusillés pour l’exemple ?

Paris, le 5 décembre 2010


Conseil général de la Loire
Session du 29 octobre 2010

Vœu déposé par le Groupe de la Gauche Démocrate et Socialiste
Vœu à l’adresse de Monsieur Hubert FALCO, Secrétaire d’Etat à la Défense et aux Anciens Combattants

Vœu pour la reconnaissance des soldats « Fusillés pour l’exemple » comme soldats de la Guerre 1914-1918 à part entière

Tout au long de la Guerre de 1914-1918, des combattants français ont été injustement condamnés « pour l’exemple » et exécutés, à l’instar des six Poilus de la 19ème compagnie du 298ème Régiment d’Infanterie, fusillés à Vingré le 4 décembre 1914. Parmi ceux-ci, Jean BLANCHARD et Francisque DURANTET, tous deux originaires d’Ambierle, dans notre département.

Si les six « Martyrs de Vingré » ont été à juste titre réhabilités par la Cour de Cassation le 29 janvier 1921, nombre de soldats attendent encore que leur soit redonné leur honneur volé. On estime en effet à 600 le nombre de Poilus condamnés et fusillés pour l’exemple et qui demeurent dans l’oubli, victimes expiatoires d’actes d’insoumission ou prétendus tels, commis lors d’un conflit sanglant qui a fauché 1 450 000 combattants français.

Considérant que, sans chercher à réécrire l’histoire ou à l’instrumentaliser, peut désormais venir, après le temps des tabous et des polémiques, le temps d’une mémoire apaisée,

Le Conseil général de la Loire invite solennellement la République française à reconnaître les soldats condamnés pour l’exemple comme des soldats de la Grande Guerre à part entière, de façon à permettre que leurs noms puissent être légitimement inscrits sur les monuments aux morts des communes de France, à la demande de leurs familles ou des associations et collectivités concernées.


Agenda

<<

2019

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

RETROUVEZ LA LIBRE PENSEE SUR TWITTER