Intervention d’Albert Riba

preside la Unión de Ateos y Librepensadores (UAL) y es miembro del colectivo de Ateos de Cataluña
mercredi 26 août 2009
par  federation nationale
popularité : 100%

Chers et chères amis,

C’est un grand plaisir de partager une nouvelle fois les travaux de votre congrès national, d’autant que nous aurons à aborder de plus en plus de problèmes. Nous sommes confronté à une offensive cléricale orchestrée depuis le Vatican, qui en s’appuyant sur d’autres religions, en particulier la musulmane, prétend faire régresser les droits de l’homme et la laïcité, alors qu’ils sont bien insuffisamment implantés dans la monde.

Les diverses religions soutenues par la faiblesse, la couardise des hommes politiques, même quand ils déclarent n’avoir aucune croyance, agissent de plus en plus à visage découvert pour imposer leurs dogmes, atteindre leurs objectifs, c’est à dire leur pouvoir temporel sur cette terre, avec toutes les conséquences de corruption économique politique et morale.

Face à cette situation les organisations athées et de libres penseurs n’ont pas d’autre choix que d’agir de la façon la plus coordonnée possible, pour organiser la revendication de nos droits, la diffusion de la pensée rationaliste initiée par les philosophes des lumières, notamment les français.

En Espagne au début de cette année nous avons organisé la circulation des autobus athées, qui a connu un grand succès tant médiatique qu’auprès des citoyens. Nos objectifs ont été atteint : 1) les athées et les libres penseurs sont apparu publiquement sur une grande échelle,
2) les citoyens ont participé en grand nombre aux débats sur les droits à l’expression publique des athées, des libres penseurs, des agnostiques, des incroyants, et ont ainsi participé à la réalisation du futur.

L’Eglise catholique espagnole ne s’attendait pas à notre capacité de lancer ce débat public, mais depuis lors la consigne a été lancée de censurer tous nos propos, appuyé en cela par de nombreux politiques et fonctionnaires d’Etat et du ministère de la justice, pour boycotter notre association, utilisant toutes sortes d’excuses y compris illégales ou immorales. Beaucoup d’entre eux ont oublié leurs engagements progressistes et ce sont pliés aux exigences vaticanes.

C’est dans ce cadre que le gouvernement veut réformer la loi sur la liberté religieuse qui fut adoptée au moment de la transition pour justifier et blinder les privilèges de l’Eglise catholique. Mais aujourd’hui ils ne peuvent plus nier cette réalité. Malheureusement nos gouvernants n’ont pas pour objectif l’élaboration d’une loi qui avance vers une laïcité moderne et progressiste. Leur prétention est d’élaborer un système comparable à celui de la Belgique, avec un Etat pluriconfessionnel, tout en continuant à marginaliser les options de consciences non religieuses.

Bien que les relations entre le gouvernement et l’Eglise ne semblent pas bonnes, en fait la rapidité pour préparer cette loi nous indique que le gouvernement peut céder aux pressions des religieux contre les laïques.
A moins que cette loi soit une monnaie d’échange pour faire taire les voix qui s’élèvent contre la modification des lois sur l’avortement ou le mariage des homosexuels ?

Ou pire encore peut être aussi pour tenter de calmer les athées et les libres penseurs, pour leur faire avaler cette loi, alors qu’elle ne garanti pas une véritable liberté de conscience ?

Chers amis, aujourd’hui plus que jamais nous devons trouver des formules pour avancer, à partir des diversités de nos réalités sociales, y compris aussi à partir de nos éventuelles divergences, mais avec la solidarité qui nous anime dans le chemin de la lutte commune contre le cléricalisme.

Nous nous félicitons donc de votre congrès et j’espère que vous réussirez dans votre lutte pour la liberté, la démocratie, la laïcité, avec la boussole des lumières et du rationalisme comme ce fut le cas pour deux personnalités célèbres, parmi beaucoup d’autres, tant haïs par les religieux et que nous célébrons cette année Charles Darwin et Francisco Ferrer.

Sur ce chemin nous serons toujours à vos cotés pour défendre la séparation des Eglises et de l’Etat mise en danger par Sarkozy et ses amis.

Les organisations espagnoles d’athées et de libres penseurs vous saluent très fraternellement, et à vous toutes et tous je vous souhaite beaucoup de bonheur.

Albert Riba 24 août 2009


Agenda

<<

2019

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

RETROUVEZ LA LIBRE PENSEE SUR TWITTER