UN SUCCES QUI DOIT EN APPELER D’AUTRES ....

par Marc BLONDEL
Président de la Fédération Nationale de la Libre Pensée
mercredi 24 septembre 2008
par  federation nationale
popularité : 53%

Il s’est passé quelque chose en France au cours du mois de septembre de l’an 2008, le chef suprême de la religion catholique a fait, dans le cadre de sa tournée internationale, deux prestations remarquées, quasi exhibitionnistes, à Paris et à Lourdes.

Cette immixtion dans la vie publique française ayant eu la bénédiction et le soutien zélé du Président de la République, cela a provoqué – et c’est bien normal – la réaction de citoyens attachés à la laïcité qui sont, il faut le rappeler, largement majoritaires (selon un sondage publié par LA CROIX, à plus de 72%).

Nous avons, quant à nous, Fédération Nationale de la Libre Pensée, ses structures départementales et groupes, dès le congrès de 2007, demandé, publiquement, le respect de la loi de 1905 et en particulier de son article 2 qui prévoit que la République ne reconnait, ne subventionne et ne salarie aucun culte.

C’est à partir de cette analyse que nous avons écrit aux structures directement intéressées (commune, conseil général, conseil régional) en leur demandant de nous préciser leurs intentions en matière financière

Tardivement, après rappel, le maire de Lourdes nous a indiqués qu’il n’était pas puissance invitante, que son activité consistait seulement à faciliter l’accès et la circulation des pèlerins et il ne manque pas d’insister sur l’apport financier que représente, sur le plan touristique, un tel événement.

Nous noterons, par ailleurs, que certains journaux n’hésiteront pas à signaler que le pouvoir de vente du Pape actuel n’a pas égalé celui de son prédécesseur.

L’invitation aurait été confirmée par le Président de la République lors de son adoubement comme chanoine d’honneur de Latran ? dans les milieux officiels que nous avons sollicités, il nous fut répondu qu’il serait reçu comme un chef d’Etat.

C’est donc sur ce second point que nous avons alimenté nos observations. Il est évident que s’il s’agit d’un Etat, le Saint-Siège (c’est sa dénomination officielle) serait théocratique.

Mais, l’analyse a montré que le Vatican, nonobstant sa place permanente à l’ONU, ne participe qu’à titre d’observateur, il en est de même des institutions internationales. D’ailleurs il ne se considère pas engagé par les normes, conventions et déclarations, à commencer par celle des droits de l’homme.

Il exprime là les réserves de toutes les religions.

C’est ainsi que les pays musulmans conditionnent leur accord aux normes internationales à ce qu’elles soient conformes au Coran, c’est-à-dire qu’ils privilégient la loi religieuse, donc spirituelle sur la loi publique.

Nous avons enfin, et ce n’est pas une astuce médiatique, interpellé –c’est le mot qui convient- le Président de la République sur le coût de la visite pour les deniers publics et ce sans réponse. Nous ne saurions nous satisfaire des quelques informations, intéressantes au demeurant, publiées par les journaux.

A titre indicatif, précisions que nos amis australiens qui souhaitaient connaître le coût de la visite du Pape, n’ont reçu aucune réponse. Il se monterait à 160 millions de dollars

C’est dans ce contexte que, sous le patronage effectif de l’IHEU et à la suite d’un appel qui avait le soutien de nombreuses associations laïques françaises et étrangères, nous avons tenu meeting au Gymnase Japy à Paris.

Précisons que si celui-ci n’a pas reçu la couverture médiatique souhaitable, il a été un succès par la participation de nombreuses délégations de province et par la qualité des interventions.

La participation et la parole étaient libres. De nombreux militants laïques ont tenu à participer, par leur présence physique.

Ils concouraient, ainsi, au droit d’alerte.

Certains, et nous le regrettons, ont estimé que nous n’étions pas assez vindicatifs, que nous eussions dû contester la présence du Pape sur le sol français laissant entendre que nous accepterions l’ordre religieux. D’autres, se sont étonnés que nous puissions encore, modernisme oblige, utiliser le slogan : « A bas la calotte ».

Prétextes pour ne rien faire et s’efforcer d’être le plus pur parmi les purs, n’est-ce pas un principe assimilable à la religion, à son dogmatisme et à la soumission que cela sous-entend.

Il suffit de prendre connaissance de la paranoïa du Ministère de l’Intérieur pour justifier les précautions sécuritaires sur la personne de l’invité pour mesurer le piège

Mais, la visite de celui-ci passée, nous continuerons notre action en saisissant le Président de la République en sa qualité de Président (par définition intérimaire) de l’Union Européenne. Le caractère international du meeting nous servira d’assise.

Et, en fonction des suites politiques qui seront données par le Président et le Gouvernement, nous prendrons les initiatives nécessaires pour contrer l’intrusion des Eglises dans la gestion de l’Etat.

Le vrai combat pour la laïcité se gagne aussi en formant les citoyens. Développer l’influence de la libre pensée et faire des libres penseurs restent notre charge essentielle pour la liberté, la démocratie et le respect de l’individu.

En un mot suivre l’exemple de nos anciens.


Agenda

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

RETROUVEZ LA LIBRE PENSEE SUR TWITTER