la Libre Pensée vit et vivra !

jeudi 27 mars 2008
par  federation nationale
popularité : 52%

On se souviendra longtemps, chez les libres penseurs, du week-end de la Pâques 2008. Le vendredi dit saint du 21 mars a vu fleurir une cinquantaine de banquets « gras » contre les interdits religieux. Cette tradition remonte à la tenue d’un grand banquet antireligieux qui s’est tenu en 1868 à Paris, à l’initiative de Sainte-Beuve, d’Ernest Renan, du Prince Napoléon et de bien d’autres personnalités républicaines de l’époque.

350 à Paris, des milliers en province

JPEG - 130.6 ko
une vue du banquet au lycée Henri IV

Pour commémorer ce banquet de 1868, la Libre Pensée et son Institut de Recherche et d’Études sur la Libre Pensée (IRELP) ont organisé un banquet antireligieux la veille de l’ouverture du colloque international de l’IRELP « 1848-1868 : 160 ans de la Libre Pensée ». Près de 350 convives ont participé à ces agapes républicaines et laïques. Il y avait la présence annoncée du descendant du Prince Napoléon qui avait participé au premier banquet de 1868, ainsi que la fille de Jean Cotereau qui fut un grand Président de la Libre Pensée, après avoir été un collaborateur efficace d’André Lorulot.

Il n’y a pas de banquet sans discours. Jean-Marc Schiappa

JPEG - 93.6 ko
Jean-Marc Schiappa, président de l’IRELP

et Louis Couturier pour l’IRELP replaçaient ce banquet dans sa perspective historique et indiquaient les modalités pratiques. Monsieur l’intendant du Lycée Henri IV nous faisait une présentation des activités de son établissement qui est l’un des plus réputés de la capitale. Son cloître est d’ailleurs magnifique. Un message de Jean-Claude Pecker, du Collège de France, était lu.

JPEG - 47.1 ko
Babu Gogineni, directeur exécutif de l’IHEU

Babu Gogineni, pour l’Union Internationale Humaniste et Laïque (IHEU) faisait un discours pour expliquer la nécessité du combat libre penseur dans le monde. Puis, Marc Blondel, Président de la Fédération nationale de la Libre Pensée concluait par un vibrant plaidoyer pour la défense de la Laïcité.

JPEG - 88.7 ko
Le Président, Marc Blondel

En province, ce sont près de 50 autres banquets qui se sont tenus dans la même volonté républicaine, laïque et libre penseuse que Paris. Au total, les banquets de la Libre Pensée, autour du vendredi-dit-saint, ont rassemblé 3 000 participants. En Ariège, après une conférence de Jacques Lafouge qui a rassemblé 200 personnes, ils étaient une centaine à festoyer pour la laïcité. 50 dans l’Ardèche, 49 en Charente-Maritime, une trentaine à Dijon, 60 à Bordeaux, 90 dans l’Hérault avec le Groupe Victor Hugo, 60 avec la Fédération de l’Hérault, 22 à Rennes, une cinquantaine dans les 2 banquets de la Loire, 30 à Laval, 35 dans les Hautes-Pyrénées, 30 aussi à Nancy et à Metz, 40 dans les 2 banquets du Puy-de-Dôme, 40 dans le Tarn avec les libres penseurs, une cinquantaine dans le Vaucluse, 30 dans le Maine-et-Loire, 60 dans les 3 banquets de la Sarthe.

200 au Panthéon

JPEG - 41.7 ko
Le Sénateur Gérard Delfau accueille le colloque au Sénat

A l’issue du premier jour du colloque international, tenu à la Salle Monnerville au Sénat, grâce au précieux concours du sénateur Gérard Delfau, les participants, rejoints par des libres penseurs et des laïques de la capitale, se sont retrouvés à plus de 200 dans l’enceinte du Panthéon républicain, devant la Statue de la Convention « Vivre libre ou mourir », pour honorer les libres penseurs dont la dépouille repose dans cette enceinte républicaine.
Marc Blondel a fait un discours en hommage à Rousseau, Voltaire,

JPEG - 89.9 ko
Avec le petit fils de J. Zay, discours de M. Blondel, en hommage aux Libres Penseurs enterrés au Panthéon et dépôt d’une gerbe

Condorcet, Marcellin Berthelot, Léon Gambetta, Victor Hugo, Jean Jaurès, Victor Schoelcher, Émile Zola et Jean Zay, dont il a indiqué que la Libre Pensée soutenait activement la demande de transfert des cendres au Panthéon. Le petit fils de Jean Zay se tenait aux côtés du Président de la Libre Pensée. Puis les libres penseurs ont déposé une gerbe en l’honneur des libres penseurs enterrés au Panthéon.

A la Mairie de Paris

Le vendredi 21 mars à 17H, la Mairie de Paris recevait officiellement le conseil scientifique du colloque de l’IRELP. Dans un de ces salons magnifiquement décorés, qui ont fait la réputation des « ors de la République », Madame Anne Hidalgo, réélue Première Maire adjoint de la capitale le matin même, recevait une délégation de la Libre Pensée conduite par Marc Blondel avec, à ses côtés, Jean-Marc Schiappa, Président de l’IRELP, accompagné des représentants de la Libre Pensée française, italienne, du Burundi, de Babu Gogineni, représentant de l’IHEU et du professeur Michel Vovelle.

JPEG - 18.2 ko
Mme A. Hidalgo 1er Maire Adjointe de la Mairie de Paris

Madame Anne Hidalgo, avec charme et courtoisie, a tenu à souligner le rôle essentiel de la Libre Pensée dans le combat laïque. Elle a salué le caractère ferme et intransigeant de l’action des libres penseurs qui sont un bienfait pour la République. En remerciement, Marc Blondel a manifesté son souhait que d’autres élus de grandes villes puissent tenir un discours analogue à celui de madame Anne Hidalgo.

Et enfin…. le colloque de l’IRELP

La première journée se tint au Sénat. Une difficulté inhabituelle survint, on dû refuser du monde, car la salle était trop petite. Mais, somme toute, avec bonne humeur et compréhension, tout rentra dans l’ordre et chacun

JPEG - 83.6 ko
salla comble et attentive au Sénat...

put assister, au moins, à une séance. Le deuxième et troisième jour, le colloque se tint dans le cadre magnifique du lycée Henry IV. Là, en moyenne, près de 180 personnes ont assisté, avec une très grande attention, à l’ensemble des communications présentées pour chacune des 4 séances.

Les militants côtoyaient les personnalités, les militants de la Libre Pensée étaient côte à côte avec leurs camarades des autres pays.

JPEG - 72 ko
... Comme dans la grande salle du lycée Henri IV

15 pays étaient présents dans le colloque : la France, la Pologne, l’Inde, la Belgique, l’Espagne, les USA, l’Italie, l’Angleterre, l’Allemagne, la Russie, le Burundi, les Pays-Bas, la Slovaquie, l’Australie et le Nigeria. Sonja Eggerickx, Présidente de l’IHEU a co-présidé une séance du colloque et est intervenu pour expliquer le rôle de l’IHEU et les problèmes de la laïcité en Belgique.

JPEG - 50.7 ko
Michel Vovelle, professeur émérite Univ. Paris 1, préside la séance au Sénat

Des personnalités comme Michel Vovelle, Henri Péna-Ruiz, Jean-Paul Scot, Jean-Jacques Marie, et Jean-Michel Quillardert, Grand Maître du Gand Orient de France, débattaient avec un grand nombre d’universitaires, de philosophes, d’historiens, de sociologues en parfaire harmonie avec des libres penseurs engagés « dans la mêlée sociale » selon l’excellente formule d’Anatole France, Président d’honneur de la Libre Pensée.

JPEG - 53.5 ko
Jean-Michel Quillardet, GM du Grand Orient de France

Mais ce ne fut pas un débat œcuménique, c’est-à-dire asexué. Des positions différentes, des points de vue contradictoires, des antagonismes furent exprimés, mais dans le plus total respect du libre débat, du libre examen, en clair de la libre pensée de chacun. De tous les points de vue exprimés, de toutes les opinions mises en débat, chacun des participants a pu faire son miel, dans la plus grande tradition de la Libre Pensée, celle de la pensée libre.

Christian Eyschen, Secrétaire général de la Libre Pensée, faisait la synthèse du Colloque en indiquant : " Quelque chose est en train de se construire sur le plan international. J’en prendrais deux exemples : sous l’égide de l’Union Internationale Humaniste et Laïque (IHEU), nous ferons un grand rassemblement laïque international le 14 septembre 2008 à Paris, contre le financement public de la visite papale, pour la laïcité en Europe, pour la séparation des religions et des États. D’ores et déjà, le nombre d’associations, en France, en Europe et sur tous les continents qui nous rejoignent dans cette initiative montrent les progrès réalisés.

JPEG - 54.5 ko
Christian Eyschen, Secrétaire général de la FNLP

Et dans quelques semaines, en relation avec le congrès international de l’IHEU à Washington-DC, nous réunirons le Comité International de Liaison des Athées et des Libres Penseurs que nous avons fondé en 2005 à l’occasion du Congrès international de l’IHEU et avec son concours actif. Il n’est pas rien, et pas seulement sur le plan symbolique, que la lettre d’invitation à cette réunion internationale soit signée par la Libre Pensée française, la National Secular Society britannique et American Atheists des États-Unis d’Amérique du Nord. C’est une page de l’histoire de la dispersion qui se referme et une autre pour la reconstruction d’une véritable Internationale de la Libre Pensée qui s’ouvre.

Comment souvent dans l’histoire tumultueuse de la Libre Pensée, la ligne droite n’est pas toujours le chemin le plus court. On a vu souvent la réunification internationale se faire avant les regroupements nationaux. Mais l’une n’a jamais été faite sans que les autres suivent.

À Paris aujourd’hui, à Washington-DC demain, à Oslo en Norvège, bastion de la Libre Pensée après-demain en 2011, nous dirons, avec le même enthousiasme et la même volonté que les fondateurs de la Première Internationale « En avant pour l’Association internationale des libres penseurs ! »

JPEG - 55.7 ko
Au Panthéon en hommage aux Libres Penseurs

Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

RETROUVEZ LA LIBRE PENSEE SUR TWITTER